76% des météorologues chroniquent plus longtemps que les trains