19% des marins interconnectent moins bien que les poires